Ruban Coussacois (20/06 - 21/06)

Ruban Coussacois (Samedi 20 & Dimanche 21 Juin 2009)

Chaque année, les coureurs l'attendent. Certains se fixent un objectif un objectif précis. D'autres veulent juste y participer. Une chose est sûre : tous s'y préparent consciencieusement. Mais de qui parle-t-on ? Le Ruban Coussacois ! La seule épreuve à étapes de la Haute-Vienne. Du haut de ses 27 années, cette épreuve chère à Jean-Pierre Guy, président du club organisateur (AC Coussac Bonneval), est aussi réputée que difficile. Au programme : une étape courte, mais ô combien alambiquée, de 55 kilomètres le samedi après-midi, une étape en ligne de 70 km le dimanche matin & un contre-la-montre individuel de 10 km le dimanche après-midi. Cette année, environ 95 coureurs s'étaient engagés dont de fortes délégations des clubs alentours (UC Confolens, AS Legrand, sélection du Lot, etc.) donnant lieu à un niveau particulièrement relevé.

L'AC Rilhac-Rancon avaient engagé une équipe de quatre coureurs : Nicolas Bastien, Cyrille Charroux, Williams Louit (première catégorie) & Kevin Cao (deuxième catégorie). Malheureusement, pour raisons professionnelles, Kevin Cao ne participa pas à l'étape du samedi.

Première étape : Samedi à 16H00, 5 tours de 11km soit 55 km. Nicolas Bastien avait de sacré fourmis dans les jambes ! Dès le départ, il forme avec deux compères de fugue la "bonne " échappée. Malheureusement, ceux-ci se font reprendre dans l'avant dernier tour. Ce n'est que partie remise, notre palois en remet une couche dans le dernier tour et s'enfuit en compagnie de Patrick Arades (Sélection du Lot), Stéphane Boramier (CC Nieul) & Laurent Marginier (AC Coussac Bonneval). Au sprint, Arades règle l'échappée et s'empare du maillot jaune. Notre leader, Nicolas Bastien, prend la quatrième place et s'empare des deux maillots distinctifs (maillots à pois de meilleur grimpeur et maillot vert de meilleur sprinteur). Derrière, un premier groupe arrive à 8 secondes du vainqueur. Le gros du peloton, où se trouve Williams Louit & Cyrille Charroux, arrive à 1'43.

Résultats première étape : Nicolas Bastien 4ème meilleur sprinteur & grimpeur, Williams Louit 22ème & Cyrille Charroux 27ème.

Deuxième étape: Dimanche à 9H30, étape en ligne de 70 km. La consigne était claire : l'équipe devait tout faire pour permettre à Nicolas Bastien de conserver ses deux maillots distinctifs. Pour se faire, celle-ci devait contrôler le début de course pour permettre à son leader de glaner les points sur le premier point chaud et les deux meilleur grimpeur placés dans les vingts premiers kilomètres de la course. De plus, pour cette mission, l'équipe était censée profiter de l'arrivée d'un homme frais & prêt à tout pour se sacrifier : Kevn Cao. Dès le départ, Cyrille Charroux, malgré une bronchite dans la semaine précèdant le ruban, donne le ton. Il fait rouler le peloton à vive allure et bénéficie de l'aide appuyée de plusieurs coureurs d'autres équipe. Nicolas empoche les points du premier sprinteur. Puis, c'est au tour de Williams d'entrer dans la danse en faisant monter à "bloc" le premier grimpeur. Nicolas empoche ainsi les points des deux premier grimpeur et assure donc son beau maillot à pois. C'est le moment choisi pour Kevin d'abandonner pitoyablement le peloton. Suite à une cassure, celui-ci ne parviendra jamais à rentrer sur le peloton et devra se résoudre à poursuivre sa route avec un groupe de retardés. Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour celui qui l'an dernier faisait la course en tête en échappée... Dans le peloton, personne ne réussit vraiment à s'échapper. La terrible côte de Pierre Buffière ne permet point de faire la différence en tête. Cependant, celle-ci sera fatale à Cyrille qui devra se résoudre à laisser filer le peloton suite à un excellent travail d'équipier. A l'avant, Christophe Deluche tentera bien un numéro solitaire. En vain. L'étape se jouera au sprint. Excellent dans cette exercice, Williams prend une probante 6ème place tandis que, bien calé dans le peloton, Nicolas prend la 28ème place.

Résultats deuxième étape : Williams Louit 6ème, Nicolas Bastien 28ème meilleur sprinteur & grimpeur, Cyrille Charroux 63ème & Kevin Cao 70ème.

 Troisième étape : Dimanche à 15h00, contre-la-montre individuel de 10 km. A l'aube de ce contre-la-montre, 14 hommes se tenaient en huit secondes et cette dernière étape devait les départager en vue d'établir le classement général final. Initialement quatrième au général, Nicolas Bastien redoutait ce genre d'exercice. Il avait beaucoup à perdre. Peu à gagner. Face aux spécialistes de l'exercice dôté d'un vélo tout équipé dernier cri, celui-ci concède 27 secondes au premier (Benjamin Morell, cousin de Cyrille & Mickael Charroux) et prend la 11ème place de l'étape. Son temps le rétrograde à la 7ème place au général. Très déçu de sa perfomance à l'issue de l'épreuve, notre ingénieur se consolera avec le maillot vert & à pois et surtout par le fait de ne jamais avoir démérité sur cette épreuve. Cyrille Charroux, excellent rouleur, prend la 29ème place malgré les soucis de santé qui l'ont dérangé avant & pendant l'épreuve. Williams Louit, peu à l'aise sur cet effort intense mais si court, prend la 40ème. Totalement deçu par sa "performance" du matin, Kevin Cao a souhaité arrêté les frais en ne prenant pas la départ de ce CLM.

Résultats troisième étape : Nicolas Bastien 11ème, Cyrille Charroux 29ème, Williams Louit 40ème & Kevin Cao Non Partant.

Classement général final : Nicolas Bastien 7ème meilleur grimpeur & sprinteur, Williams Louit 35ème & Cyrille Charroux 52ème.

Maillot distinctif. Lors du contre-la-montre, Nicolas Bastien voit s'envoler ses rêves de maillot jaune. Pour se consoler, il ramènera dans sa besace le maillot à pois.

(Photo Bernard Eyrolles, velo19.com)

Ajouter un commentaire

REVENIR EN HAUT