Saint-Junien / Saint-Junien (12/09)

Course en ligne Saint-Junien / Saint-Junien (Samedi 12 Septembre)

Attaque. Nico Bastien à l'attaque avec Mickael Charroux. (Photo ASSJ Cyclo)

Assis en plein milieu du champ de foire de Saint-Junien, quatres rilhacois refont la course. Williams, Cedric, Nico et Kevin, assis en "ronde" comme des gamins ressassent sans cesse les erreurs qui ont fait que... Comme des gamins ceux-ci naviguent dans leurs propos entre satisfaction et déception. Le sentiment étrange du verre à moitié plein et à moitié vide. Sentiment étrange et ô combien amer ! Tout avait pourtant si bien commencé...

En début de course, le scénario prévu par les coursiers de l'AC Rilhac-Rancon se déroulait, en effet, comme sur des roulettes. L'acteur Mickael Charroux entrait en scène dès le kilomètre 0. Fidèle à ses départs canons, celui-ci respectait à la lettre la trame prévue par les rilhacois. Derrière, Kevin Cao, Cyrille Charroux, Nicolas Bastien et Williams Louit veillaient au grain. Histoire qu'aucuns autres coureurs ne se mettent sous les feux des projecteurs. Puis, cinq kilomètres plus loin, l'acteur principal du club, Nicolas Bastien, prenait ses clics et ses clacs pour aller rejoindre son compère sur le devant de la scène. Nicolas emmenait dans sa poche, Laurent Marginier dit "Marge" (Et oui, Monsieur "Je-me-douche-tout-nu-dans-la-rue" est un fan inconditionnel des SIMPSON !!!!) et le junior David Thely. Derrière, Williams, Cyrille et Kevin se demenaient comme des morts de faim pour annihiler toute tentative de contre-attaque. Le déroulé du film est était jusqu'alors idéal : Nicolas Bastien et Mickael Charroux étaient dans la "bonne" avec 56 secondes d'avance sur un peloton contrôlé par leurs potes.

Cependant, c'est bien connu : un film puise sa gloire et son succès dans les rebondissements à gogos. Et, les acteurs, ne sont considérés que comme des intermittents du spectacle... Ainsi, les acteurs rilhacois après un début de course canon perdaient peu à peu leurs moyens face à l'enjeu du film (un plateau exceptionnel de 144 participants, bravo encore à l'ASSJ !). Si bien qu'au profit du 1er MG, sept hommes (Monthezin, Queriaud, Boramier, etc.) faussaient compagnie au peloton pour aller rejoindre les fuyards. D'un rythme tranquille, le film de la course passait subitement en accéléré ! Le groupe de contre-attaque rejoignait très vite les échappées et l'on retrouvait dès lors 10 hommes en tête. Derrière, Emmanuel, Kevin et Micka ne pouvaient tenir la cadence et se résignaient à jouer les figurants dans les différents "grupettos". Wiwi et Cyrille cherchaient, quant à eux, un second souffle tandis que Cedric et Jean remontait peu à peu l'impressionnant peloton.

Vient alors, le tournant du film rilhacois. Le film qui aurait pu finir en "happy end" passa soudain en catégorie "fantastique ou horreur" (c'est selon). Alors qu'il tenait le haut de l'affiche en tête, notre acteur principal, Nicolas Bastien, était victime d'un bris de selle. Malheureux ennui mécanique réduisant ses chances de briller à néant. Condamné dès lors au second rôle, le team rilhacois perdait alors toutes chances s'offrir cette prestigieuse épreuve. La fin du film devient alors presque anecdotique... L'impressionnant Monthezin faisait tout explosait dans la côte de Nieul et lâchait son dernier comparse d'échappée, Thely, dans la descente menant à Saint Victurnien pour s'offir une seconde victoire de rang. Notre champion régional, Cyrille Charroux, réussissait à s'extirper à Saint Brice dans un groupe de contre en compagnie notamment de notre ami Nicolas Prevot (lauréat en deuxième catégorie), pour prendre une probante 20ème place. Notre Wiwi Louit finissait dans le peloton tandis que notre motard Rabret terminait à quelques encablures. Puis, fidèle équipier, notre petit Choux Cedric, accompagnait Nico Jaja dans son "régime sans selle". Aussi, Kchou Charroux et Kéké Cao terminait avec humour (toujours l'humour, toujours l'humour c'est important !!!!) dans le premier grupetto. Enfin, notre jeune cadet Manu Meyrat terminait sa première épreuve chez les "grands".

A l'heure de la remise des oscars, malgré une course offensive, l'AC Rilhac-Rancon n'était point présente. Bien sûr, Nicolas Bastien, se voyait remettre le maillot du meilleur acteur grimpeur (au rideau ? sur les filles ? aux arbres ?) mais cela n'effaçait en rien sa déception...

Assis en plein milieu du champ de foire de Saint-Junien, quatres rilhacois refont la course. Williams, Cedric, Nico et Kevin, assis en "ronde" comme des gamins ressassent sans cesse les erreurs qui ont fait que... Comme des gamins, ceux-ci oublient peu à peu leurs déception et  très vite les rires, les vannes, les blagues reprennent sitôt le dessus. Symbole d'une équipe heureuse et soudée, symbole d'un collectif unie dans les moments de joie et de galère, symbole de la bonne humeur et de la convivialité qui sont devenues les maîtres mots du club...

Clap de fin d'un film au dénouement malheureux pour les rilhacois.

Contrôle. L'AC Rilhac-Rancon contrôle la fuite avec Cyrille Charroux, Williams Louit et Kevin Cao (de gauche à droite). (Photo ASSJ Cyclo)

Vidéo. Merci à notre vidéaste amateur, qui préfère garder l'anonymat, quoi que à l'entendre crier comme un phoque sur la vidéo vous l'aurez aisèment reconnu ;), pour sa superbe vidéo montrant le début de course et l'écart très vite creusé par les fuyards.

 

Commentaires (5)

1. Jaja Lun 14 Sept 2009

Putin le trou a été vite fait!! Bravo derrière!!!
Merci les gars

2. Lun 14 Sept 2009

Ca c'est une mine!!!!
Chapeau à nos loulous, Kéké, Will et Cyril pour leur maitrise derrière.
Tchao!!!!

3. Justin Lun 14 Sept 2009

Vive rilhac !! Merci pour le spectacle :). Euhh Cao c'est toi le geek !! Ta vu un peu comme je suis fort :P

4. Didier roy /ASSJ CYCLO Mer 16 Sept 2009

Bravo aux coureurs de Rilhac et merci pour votre participation!
A l'année prochaine!!

5. Olivier Jeu 31 Déc 2009

J'adore les encouragements de notre petit Justin.
Vivement la saison prochaine les loulous.

Ajouter un commentaire

REVENIR EN HAUT